Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주

Publié par Nikilann  

L’histoire

Kim Bok Joo (Lee Sung Kyung) est une jeune fille pleine de joie de vivre. Son quotidien ? S’entraîner à lever des poids, s’éclater avec ses amies, passer du temps avec sa famille et manger, manger, manger. Son rêve est d’entrer dans l’équipe olympique coréenne d’haltérophilie.

De son côté, Jung Joon Hyung (Nam Joo Hyuk) est l’as de l’équipe de natation. Il a le talent, mais à chaque compétition, il prend de faux départs qui l’éliminent de la course. 

Jusqu’au jour où, un beau matin, nos deux héros se rentrent dedans…


Wb8Ce9Hyo6Dh636144470670362068

La fiche

Période de diffusion 16 novembre 2016 – 11 janvier 2017
Episodes 16 (60 min)
Genre Romance, Sport, Slice of life

Casting
Lee Sung Kyung dans le rôle de Kim Bok Joo
Nam Joo Hyuk dans le rôle de Jung Joon Hyung
Kyung Soo Jin dans le rôle de Song Shi Ho
Lee Jae Hyun dans le rôle de Jung Jae Yi


La note

10/10


L’avis de Nikilann

Et vous, vous aimez Messi ?

Il est toujours très difficile de mettre des mots sur un drama comme Weightlifting Fairy. J’avais eu le même problème quand j’avais écris sur Answer Me 1997. J’ai l’impression que les mots me viennent comme un flot que je n’arrive pas à canaliser. J’ai envie de parler de peu, j’ai envie de parler de tout… Comment mettre des mots sur des sentiments qui explosent dans tous les sens ?

reddaeuxntczglg
La légendaire fontaine à souhaits.

L’univers de Kim Bok Joo pourrait très bien exister dans un coin du monde. La vie des personnages n’a rien de fou ou d’extraordinaire. Elle est très simple. Mais pour eux, tout ce qui arrive est énorme.

Souvenez-vous de votre premier amour ! Souvenez-vous de ce moment où vous aviez l’impression que les palpitations de votre coeur était la chose la plus incroyable du monde. Souvenez-vous aussi de cette fois où votre meilleure amie ne vous a pas dis un secret – l’impression de la pire trahison.

9ed13326190b7522329aace2537b7545
Premier crush. ❤

Pour les autres, votre situation semble banale. Mais pour vous, tout est incroyablement compliqué. Weightlifting Fairy Kim Bok Joo, c’est une histoire simple qui raconte à quel point le quotidien est unique. D’ailleurs, si je vous racontais les rebondissements, vous penseriez probablement que la moitié est d’un ennui mortel et manque d’envergure.

Mais c’est exactement ce qui a transformé Weightlifting Fairy en coup de coeur comme j’en ai rarement eu.

Je ne sais pas par où commencer pour parler de Kim Bok Joo. Lee Sung Kyung est devenue son personnage. Elle a créé une jeune femme mi-boulet de canon, mi-bouteille de champomy. Aussi bruyante qu’une déflagration qui détruit tout sur son passage et aussi pétillante qu’une boisson gazeuse à la pomme. Son coeur est gros comme une maison et elle m’a fait faire le tour du propriétaire pendant ces 16 épisodes de pur bonheur.

Que dire aussi de Jung Joon Hyung ! Moi qui avait été loin d’être convaincue par la performance de Nam Joo Hyuk dans School 2015, je suis tombée sous son charme en l’espace de deux secondes dans Weightlifting Fairy.  Il m’a tout de suite évoqué un petit garçon chamailleur : profondément gentil mais aussi malicieux (et super musclé).

IMG_0533
Désolée pour l’absence d’images variées : étonnamment difficile de trouver autre chose que Nam Joo Hyuk torse nu. #sorrynotsorry

Ensembles, ils ont la mentalité d’enfants de cinq ans, partagent leur passion du sport et se rendent meilleurs. Ils sont parfaits l’un pour l’autre et cela se voit comme le nez au milieu de la figure très – très – vite. Ils sont ce dont l’autre à besoin au moment où il en a besoin. Un confident, une épaule, un adversaire, un ami. Pour l’essentiel, ils sont juste adorables.

Ce que j’ai adoré aussi, c’est que Weightlifting Fairy n’est pas seulement à propos d’amour, loin de là. C’est à propos de famille, d’amitié.

L’amitié entre les trois filles me faisait chaud au coeur. Elles sont vraiment amies, avec des bas et surtout des hauts. Leurs « swag » m’ont fait exploser de rire, leurs délires bizarres m’ont rappelé ceux que j’avais au collège ou au lycée avec mes amis, et je sais que c’est à ça que doit ressembler une vraie amitié.

16122814_708243466019595_6517653953042186240_n
Kan Ki Young est de plus en plus en vogue.

La relation qu’à Kim Bok Joo avec son père (Ahn Kil Kang) et son oncle (Kan Ki Young) est aussi très réaliste. Ils sont tous différents, rarement d’accord, mais au bout du compte, ils font tout pour s’aider, pour éviter de se blesser les uns les autres. Ils sont stupides, mais bien intentionnés. Ils se cachent des choses, mentent, puis se pardonnent. Une autre relation familiale que j’ai adoré est celle que notre héroïne noue avec ses entraîneurs. Dans le sport, la relation est l’entraîneur est toujours complexe et ici, j’ai aimé que Kim Bok Joo voit en coach Choi (Jang Young Nam) une mère.

iozueoiazelmih
L’enfer de prendre du poids.

Il y a tellement de choses que j’aimerais dire. J’aimerais prendre chaque épisode et les récapituler. N’hésitez pas à être longs dans les commentaires. J’ai très envie de discuter du génie de ce drama – ou du non génie pour les éventuels déçus. J’ai même très envie de tout simplement le re-regarder en entier et me replonger dans cette fantastique histoire.

Si vous ne l’avez pas vu, foncez. Ce drama a le SWAG !


En deux lignes

Les + Swag, swag swag. (Un couple inoubliable et des familles qui font chaud au coeur)

Les – Franchement ? Aucun.


Votre avis ?

Publicités

12 réflexions au sujet de « Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주 »

  1. Aaaaah j’ai presque hésité à commenter cette fois tellement j’aurais long à dire sur ce drama. Perso ça fait longtemps que j’ai pas eu un aussi gros coup de coeur pour un drama, et ce tout du long. Le drama ne s’essouffle jamais. Et encore plus que ça, je me suis rarement autant identifiée à une héroïne. Enfin une fille un peu brute de décoffrage, un peu bourrue mais une fois que tu perces les défenses tu trouves un énorme marshmallow.
    Je pense pas avoir survécu à ce drama. Entre les « swag », les « do you like Messi? » ou les « Fatty ». Aaaaaaah, tout était trop cute sans être niais. Je sais pas y avait quelque chose de vrai. Quelque chose de spontané. Comme quelqu’un qui rentre chez lui le soir et raconte sa journée. Et oui y a rien de fou mais on s’ennuie jamais.
    Un truc frappant d’ailleurs avec cette romance c’est aussi son réalisme. Je veux dire il y avait rien de forcé. Il y avait contact, des câlins, de la choupitude. Ça change des relations un peu frileuses que servent de nombreux dramas non?
    Je pense notamment au bisou timide sous la neige. C’était frappant d’authenticité. Ça m’a fait penser aux premiers émois. J’avais presque l’impression de ressentir derrière l’écran les battements de coeur des héros dans cette relation naissante. Et j’adorais aussi le regard que portait Joon Hyung sur Bok Joo, tellement attendrissant, tellement amoureux (le fait que les acteurs se soient mis ensemble doit bien aider j’avoue). Mais bon au final ça parle quand même aussi beaucoup d’amour de soi, tout ça. Bok Joo est loin d’être la gentille fille, toute douce et féminine mais daaaaaamn girl j’ai beaucoup aimé le fait qu’elle soit en adéquation avec elle-même et ne cherche pas à être comme les autres filles. Bien qu’il n’y ait rien de mal à l’être, il faut juste aimer ce qu’on est.
    Bon je pourrais m’étaler sur la romance mais je crois que tu m’as comprise.

    J’aimerais être dans une école pareille avec des professeurs aussi formidables. J’aime beaucoup le sentiment d’unité que le drama dégage. Non seulement sur le plan scolaire mais aussi sur le plan amical et familial. On a d’un côté ce petit club d’haltérophilie qui se soutient. Ces coachs compréhensifs, soucieux de bien faire et de s’assurer que leurs athlètes ne manquent de rien quitte à se sacrifier pour eux, et profondément gentils. Et on le leur rend bien (je pense à la petite grève de la fin trop mignonne). Puis d’un autre on a cette famille atypique, ce père et cet oncle présents l’un pour l’autre mais aussi pour Bok Joo. Et ce petit trio d’amies qui grandit et évolue ensemble.
    J’ai tout aimé dans Kim Bok Joo et je pourrais en dire plus mais mine de rien ça commence à faire un moment que je l’ai vu et ma critique est plus si constructive. J’aurais juste envie de te faire un catalogue de toutes ces scènes que j’ai tellement aimées (genre quand les 2 amies découvrent la relation entre Bok Joo et Joon Hyung au café et qu’elles en crachent leur boisson/nourriture, c’est épique point final haha, ou le passage de la fête foraine)
    Le rapport au sport était vachement intéressant aussi maintenant que j’y suis. J’aurais même apprécié qu’on s’intéresse davantage à la natation et la GRS, mais j’imagine que le drama voulait pas trop s’attarder non plus sur tout ça 🙂

    Bref note maximale et c’est mérité
    PS : Un cameo de Lee Jong Suk -aaaaaah-, tu sais forcément que le drama va être exceptionnel.
    PPS : Sorry pour le roman je me suis emballée !

    J'aime

    1. Oh mais c’est un plaisir de lire des commentaires aussi longs ! Kim Bok Joo réveille les ardeurs !
      J’ai vraiment trouvé fou à quel point ce drama est positif. Je crois que c’est pour ça qu’ils nous a autant surpris. Sa fraîcheur, c’est de ne pas être dramatique ou super compliqué. Même Answer Me est parfois tombé dans quelques travers en nous faisant un vieux suspens autour du gars que l’héroine va finir par choisir.
      Normalement, la recette d’une histoire est qu’il y a un héros, un adversaire, des éléments déclencheurs… bref, de la tension qui va garder l’addiction au sommet. Mais dans Weightlifting, il n’y a pas besoin de cela. Ou plutôt, le drama prétend si bien imiter le réel qu’ils se font oublier.
      J’ai trop envie de le revoiiiir ! haha

      [SPOIL] et ces scènes ! quand il fait sa déclaration *o*, quand Bok Joo le trouve dans la piscine, quand ils se font des calins et des bisous comme des débiles sur le campus et que le père de Bok Joo est à deux doigts de les surprendre, quand Bok Joo annonce à tout le monde qu’ils sont ensemble, quand Joon Hyung est coincé dans la chambre de Bok Joo et se fait cramer par son ex ! hahahaha
      Trop de scènes cultes. [/SPOIL]

      Merci pour ton long commentaire !!

      PS: Lee Jong Suk ❤

      J'aime

      1. Haha, tant mieux !

        Oui c’est exactement ça, le drama fait oublier qu’il n’y a pas de réel antagoniste ou même un réel souci à régler. Il y a juste plus ou moins un objectif à atteindre. Mais bon, tout marche. Y a rien à faire, c’est de la magie !
        Les scènes que tu cites, je suis tellement d’accord ! Elles sont carrément cultes, ça donne envie de regarder le drama des tas de fois. Mais c’est marrant que tu mentionnes Answer Me parce que ça doit bien faire deux mois que ça me trotte dans la tête, j’ai envie de me refaire 1988. Mais bon ça fait beaucoup de temps à mobiliser !

        J'aime

  2. « c’est une histoire simple qui raconte à quel point le quotidien est unique. »
    C’est pour moi le parfait résumé ! J’ai ralé comme un poux sur Bong So, peut être aussi parce que j’avais adoré de A à Z WFKBJ, et que je voulais un drama feel good aussi bon que lui, .
    J’ai ri, mon vieux coeur s’est serré en se rappelant de ces moments uniques de jeune adulte qui découvre le grand amour, de ces moments uniques de joie et de peine qu’on ne peut partager qu’avec ses meilleurs amies.
    On peut lister aussi tout ce qui me crispe dans la majorité des K dramas en général et des rom com en particulier. Des parents capables d’avoir des relations normales entre eux et avec leurs enfants, pas de chaebols diaboliques ou de candy avec 15 boulots, des ex qu’on ne traine pas comme des boulets forgés par satan pendant 10 épisodes, l’humour qui ne tourne pas exclusivement autour des toilettes…
    J’aime quand la relation amoureuse n’est pas prédestinée, par une première rencontre à 5 ans ou un premier regard, mais se construit autour d’une rencontre qui devient de plus en plus évidente car 2 personnes sont faites l’une pour l’autre à ce moment de leur vie. Est-il besoin de mentionner le comportement d’un jeune couple qui semblait enfin réaliste : calins, bisoux, et en même temps peur de se faire prendre !
    Ce drama me faisait sourire, me mettait de bonne humeur après ma journée de boulot, avec une pointe de nostalgie envers mes années étudiantes. Il m’a donné envie de retomber amoureuse, de revivre le début d’une relation, avec ses peurs et ses euphories.
    Comme a dit Leslea juste avant, il réussit l’exploit d’être cute sans être cucul , simple sans être bête. J’ai le sourire qui me revient en tapant ces lignes ! 10/10, pas possible mettre moins !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire !!! Je suis d’accord avec chaque mot, et je n’ai rien à ajouter sinon : SWAG !
      Moi j’ai le sourire qui me revient en te lisant et j’ai surtout super envie de le revoir. Je crois que je ne vais pas résister longtemps haha

      J'aime

  3. Salut,
    Je pense exactement la même chose que toi. Ce drama a été un réel plaisir à regarder; même si il s’agit d’un drama avec une histoire très simple sans prise de tête et banale, la mise en scène, la musique et les acteurs l’ont rendu exceptionnel et unique. Ce qui m’as le plus plu c’est la touche d’humour que l’auteur a apporté; il est pas du tout exagéré, parfaitement intégré dans les différentes situations ce qui est d’ailleurs plutôt rare dans les drama puisqu’il est souvent lourd.Comment je peux parler de drama sans parler du couple ? Je ne peux vous décrire la joie que j’ai ressentie lorsque j’ai vu les infos concernant nam joo hyuk et lee sung kyung : notre swag couple est réel !!!
    Bref, un de mes meilleurs drama ^^

    J'aime

  4. On en avait déjà parlé, mais encore une fois je suis 100% d’accord. Ce drama est un vrai bijou et plus le temps passe, plus cette impression se confirme. Comme tu dis, il ne se passe rien d’extraordinaire à proprement parler, mais la « banalité » de leur vie est racontée de manière tellement juste, tellement touchante qu’on ne peut pas s’empêcher de vivre leur histoire comme si c’était la nôtre… Je me souviens d’une scène ultra-simple -une conversation à coeur ouvert entre les trois filles- qui m’a faite pleurer comme une madeleine, et là je me suis dis que le drama fait vraiment fort : réussir à faire verser des larmes devant une scène aussi banale ^^ je me sentais ridicule, et en même temps ça prouve à quel point le drama frappe fort dans sa simplicité.
    Définitivement une des plus belles réussites de l’année 2016 (et les ratings ne lui rendent vraiment pas justice…). Je ne le mettrais quand même pas devant Moonlight (parce que Moonlight c’était quand même une aventure… woaouh) mais ce drama fait largement partie des meilleurs dramas de l’année dernière.
    Maintenant, je suis limite choquée de voir Lee Sung Kyung « normale », avec ses cheveux longs, en posant en mannequin. Comment ça elle n’est pas Kim Bok Joo dans la vraie vie ?! ^^

    Argh cette romance ! Je suis fan. Pas de fioritures, pas de complications inutiles : les émois du premier amour racontés de la manière la plus brute qui soit. Leur alchimie était parfaite, qu’il s’agisse d’amitié ou d’amour d’ailleurs. Bon par contre je suis un peu moins conquise par les personnages secondaires : le docteur Jae Yi comme la gymnaste Shi Ho n’étaient pas particulièrement intéressants (d’ailleurs c’est uniquement une fois le « docteur crush » bouclé que mon intérêt a vraiment commencé à grimper)… mais le couple principal est tellement génial qu’il tire tout le drama vers le haut (d’ailleurs c’est dommage que Strong Woman Do Bong Soon n’ait pas réussi à en faire autant, mais en même temps vu la quantité de choses qu’il y avait à sauver c’était moins évident).
    Bon en tout cas je suis contente d’avoir enfin débloqué mon crush pour Nam Joo Hyuk -il était mignon dans tous ses précédents dramas mais je n’avais jamais eu de crush, là c’est bon on y est totalement- et j’attends ses futurs projets avec impatience -même si réussir à recréer une alchimie aussi forte dans un autre drama va être difficile, je pense.
    Merci Kim Bok Joo pour l’explosion d’amour que le drama a créé. Et merci pour le superbe article !

    J'aime

    1. J’ai adore Moonlight, mais pour une raison inconnue, le sentiment de fou que j’avais en le regardant n’est pas vraiment reste après… Weightlifting, j’ai juste envie de le revoir la tout de suite maintenant 😉
      Je comparerais pas Strong Woman et Bok Joo… D’un cote on avait l’envie d’avoir un plot avec une histoire complexe, de l’autre, juste l’envie de raconter des tranches de vie. L’intention était totalement différente. Meme avec la romance, Strong Woman s’était trop enlise dans son scénario pour pouvoir s’en sortir. (désolée pour l’absence régulière d’accents : clavier qwerty ^^)

      Merci pour ton commentaire 😀

      J'aime

  5. Coucou je me suis permise de rajouter le lien de cet article sur l’annuaire ecransdasie.eklablog.com qui essaie de répertorier les critiques des films et séries asiatiques, j’espère que vous n’y voyez pas d’inconvénients.
    En tout cas tu m’as trop donné envie de le continuer !!!!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s